05 février 2012

Un gratin dauphinois

Aujourd'hui, un basique de la cuisine. Basique, oui mais... fait avec les pommes de terre du jardin et du parmesan de Calabre. Alors pour moi, ça change tout. Pas plus de bavardage, on ne va pas faire tout un plat d'un gratin dauphinois ( quoi que... ! ). Servir, à défaut de lait ribot, avec un verre de lait fermenté maigre.

PB210013

Gratin dauphinois à ma façon

Pour un grand plat à gratin

10 pommes de terre - 1 gousse d'ail - 3/4 litres de lait - 2 feuilles de laurier - sel gris de guerande - 2 cs de crème fraiche épaisse - 2 cs de crème fraiche liquide - 1 bol de comté rapé - 1 verre de parmesan - sel, poivre, muscade

Eplucher les pommes de terre et les couper finement ( au robot ). Mélanger les crèmes avec un peu de muscade, du sel et du poivre Faire cuire dans une casserole couvert de lait avec l'ail, du sel et les feuilles de laurier. Quant les pommes de terres sont presque tendres, verser la moitié dans un plat à gratin préalablement beurré. Couvrir avec la moitié de la crème et des fromages. Compléter avec le reste de pommes de terre et couvrir à nouveau de crème et de fromage. Mettre au four à 200° jusqu'à ce que le tout soit bien gratiné. Laisser reposer un peu puis servir avec une salade et une vinaigrette à l'échalotte.

Posté par erethuele à 16:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Un gratin dauphinois

    Mauvaise dénomination

    Un gratin "dauphinois" se fait sans fromage...Vous en proposez une variante qu'on appelle gratin savoyard. Mais ça a l'air super bon!

    Posté par MM, 15 juin 2012 à 10:33 | | Répondre
Nouveau commentaire